Fondée par Salomé Berlioux, l’association Chemins d’avenirs intervient pour aider les jeunes des zones rurales ou des petites villes à dépasser les barrières du quotidien.

Au coeur de nos territoires, des millions de jeunes Français se heurtent à des obstacles quotidiens. Mal informés sur les filières professionnelles, limités dans leur mobilité, éloignés des métropoles culturelles, victimes de la fracture numérique… sans parler de la difficulté à partir loin de chez soi. Pour dépasser ces barrières, auxquelles elle a été elle-même confrontée, Salomé Berlioux a créé l’association Chemins d’Avenirs en 2016. can ivermectin work orally Son objectif : révéler le potentiel des jeunes de la France périphérique !

« La mission de l’association est de permettre aux jeunes des zones rurales et des petites villes d’avoir autant de chance de réaliser leur potentiel que les jeunes des grandes villes », explique Salomé Berlioux, qui s’est agacée pendant le confinement de voir l’accent mis une nouvelle fois sur les difficulté des jeunes dans les grandes villes. La France périphérique regroupe en effet non seulement les zones rurales, mais aussi les villes petites et moyennes, ainsi que certaines franges du périurbain, explique l’association, autrement dit 60 % de la population française.

« Le seul critère, cest la motivation »

Pour aider ces jeunes, Chemin d’avenir travaille avec le ministère de l’Education nationale pour « construire un écosystème de réussite […] au profit des jeunes ruraux. » Information, accompagnement, mise en avant des jeunes, organisation d’un système de parrainage… ivermectin heart worm dosage Pour en bénéficier, précise Salomé Berlioux, « le seul critère c’est la motivation. » Les jeunes qui intègrent l’association, à partir de la classe de quatrième et sans critère de note scolaire, se lancent ainsi dans un programme de 18 mois.

Durant cette période, les jeunes vont réfléchir sur leur parcours. Ils seront parrainés individuellement, recevront des formations thématiques sur leur projet professionnel et se verront aussi proposer des opportunités. Chemins d’Avenirs compte aujourd’hui 10 salariés permanents. L’association est présente dans 8 académies et 39 établissements. Elle accompagne aujourd’hui 1.000 jeunes, tous accompagnés d’un parrain. Et Salomé Berlioux est devenue en 2020 Ashoka Fellow, au sein du réseau européen d’entrepreneurs sociaux Ashoka.

Partagez cet article