La comptabilité environnementale joue un rôle-clé pour évaluer les services rendus par la biodiversité, explique Alexandre Rambaud, responsable de la chaire de comptabilité environnementale à AgroParisTech, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors du premier Forum BioRESP. En effet, la comptabilité classique actuelle permet de rendre compte des flux de matières, mais pas des risques ou des impacts environnementaux. Or, tout enjeu qui n’apparaît pas en comptabilité reste totalement ignoré en entreprise, poursuit Alexandre Rambaud dans cette vidéo.

Il en résulte plusieurs controverses, telles que la question de l’utilité des systèmes d’information comptable : doivent-ils servir à prendre en compte les impacts de l’environnement sur l’entreprise ? Si oui, il convient alors de raisonner en termes d’opportunités et de risques. Autre question : la comptabilité doit-elle permettre de rapporter les impacts de l’entreprise sur l’environnement ? Cela serait souhaitable et le coût en biens naturels consommés devrait alors être comptabilisé dans le bilan des entreprises.

Pour aller plus loin :