Utiliser les espaces verts inutilisés par les entreprises pour en faire des terres cultivables, c’est ce que propose l’équipe de Cultures et Compagnies depuis 3 ans. Objectif : faciliter la vie des entreprises… et des maraîchers d’Ile-de-France.

 Saviez-vous que les maraîchers français gagnent en moyenne 740 euros net par mois ? Et que nombre d’entreprises disposent de surfaces cultivables inutilisées, donc improductives ? L’entreprise Cultures et Compagnies, née voilà trois ans, a décidé d’apporter une réponse à ces deux problématiques : « Nous voulons transformer les pelouses esthétiques et inutiles des entreprises pour les rendre productives », explique Estelle Maruzzo, présidente de Cultures et Compagnie.

L’entreprise veut améliorer leur niveau de vie en facilitant leur accès à une exploitation. Cultures et Compagnie vise en particulier les espaces inutilisés de plus d’un hectare, en zone péri-urbaine. Le but est d’y installer un maraîcher indépendant et de lui permettre de vivre convenablement de son activité. En dessous d’un hectare, il est difficile pour l’exploitant de se dégager un revenu suffisant.

Un objectif : vous simplifier la vie

« Notre idée c’est de simplifier la vie des gens », précise la présidente de Cultures et Compagnie. Pour les entreprises, il est parfois coûteux d’entretenir les espaces verts. En y installant un maraîcher, elles n’ont plus à assumer ces frais. Cela permet également aux salariés de l’entreprise d’avoir accès à une agriculture locale, directement sur leur lieu de travail. En somme, Cultures et Compagnie permet d’implanter des bassins nourriciers en périphérie des villes.

Composée de six salariés, l’entreprise existe depuis le mois d’aout 2018. A ce jour, elle conduit cinq projets en Ile-de-France, mais également dans le Jura. Un seul de ces projets est en cours de réalisation, les quatre autres sont encore en phase de conception. Voilà qui n’empêche pas Cultures et Compagnie de dégager un bénéfice, malgré son jeune âge.

Partagez cet article