Ecosia veut changer d’échelle, mais à son rythme. Né à Berlin voilà dix ans, ce moteur de recherche alternatif conquiert de plus en plus d’internautes sensibles à l’engagement écologique. Ferdinand Richter, responsable de l’antenne française, évoque d’ailleurs pour Mediatico l’augmentation récente du nombre de ses utilisateurs dans l’Hexagone : le moteur de recherche y bat un record de téléchargements !

Fondée par Kristian Kroll en 2009, cette entreprise à mission est restée fidèle à ses engagements initiaux : des salaires plafonnés, au moins 80% des bénéfices reversés à des associations de restauration de la biodiversité, et un fond de trésorerie conséquent pour sécuriser les soutiens qu’elle apporte à ses partenaires. Aujourd’hui, Ecosia réinvestit l’essentiel de ses bénéfices dans des projets de reforestation, sur plusieurs continents.

Cet engagement d’Ecosia se traduit dans sa politique de ressources humaines par de nouvelles dispositions, actées début septembre : l’entreprise autorise dorénavant ses salariés à militer contre le changement climatique sur leur temps de travail, sans prendre de congé ou se déclarer malade. Elle s’engage même à couvrir leurs frais d’avocats en cas de problèmes avec la justice, dans le cadre des actions de désobéissance civile qu’ils pourraient mener !

Partagez cet article