Partagez cet article

D’emblée, un engagement très fort : « Dès la création d’Ethi’Kdo, nous avons adhéré au Green Friday, ce mouvement qui s’oppose au Black Friday« , explique Séverin Prats, président co-fondateur de cette société coopérative qui commercialise la première carte cadeau de France multi-enseignes éthique, solidaire, écologique et responsable. Et la raison de cet engagement est simple : « Le Black Friday, c’est le symbole d’une société de surconsommation qui ne va pas très bien« , explique-t-il calmement. Mediatico vous avait fait découvrir Ethi’Kdo l’an dernier, lorsqu’elle s’était vue décerner un trophée de l’ESS par la Ville de Paris. Un an plus tard, la ligne de conduite n’a pas varié : « Aucune enseigne partenaire d’Ethi’Kdo ne participe au Black Friday, cela fait partie de la charte que nous signons avec elles« , précise Séverin Prats.

Comme toutes les cartes cadeau, Ethi’Kdo propose donc des produits tech, de la mode, ou de la culture… Mais comparé aux catalogues des cartes cadeau classiques, « nous sélectionnons uniquement les produits qui ont des impacts sociaux et environnementaux positifs : des cosmétiques zéro déchet, de la mode éthique, des smartphones reconditionnés par des personnes en insertion« , énumère Séverin Prats. Grand avantage, une carte Ethi’Kdo est valable à la fois en ligne et en boutique. Elle permet même à son utilisateur de faire des dons à des associations, de faire du troc, ou de calculer son empreinte carbone avant de financer un projet de replantation d’arbres. Ethique, on vous dit !

Pourquoi les entreprises s’intéressent à la carte Ethi’Kdo

Mieux, depuis un an, Ethi’Kdo est en plein essor. Malgré la crise ! Le coopérative ne compte plus quatre, mais neuf personnes. « Toutes en télétravail« , bien sûr. Le réseau de boutiques partenaires, physiques ou en ligne, s’est aussi étoffé. Parti de Paris, il s’est aujourd’hui élargi à Lille, Bordeaux ou Nantes, contribuant à développer dans ces villes le chiffre d’affaires des structures de l’économie sociale et solidaire qui y vendent leurs produits. Quant aux clients d’Ethi’Kdo, ceux qui achètent la fameuse carte cadeau éthique, il s’agissait l’an dernier de particuliers pour 40% d’entre eux… et d’entreprises pour les 60% restants, allant des TPE jusqu’aux grands groupes.

C’est bien tout le paradoxe de cette crise : « Nous bénéficions d’un contexte favorable », explique étonnamment Séverin Prats. Dans les entreprises, en effet, beaucoup d’événements ont été annulés, beaucoup de budgets n’ont pas été dépensés cette année, même les arbres de Noël des entreprises n’ont pas été commandés en ce mois de décembre. « Les CSE (comités d’entreprises) trouvent avec Ethi’Kdo une solution écologique et solidaire, qui répond aux besoins des entreprises en cette fin d’année tout en répondant aux envies des salariés de se faire plaisir« . En outre, la carte cadeau offerte aux salariés est totalement défiscalisée, rappelle Séverin Prats, contrairement à une prime de fin d’année.

Vous ne saviez pas quoi offrir à vos proches à Noël ? Offrez une carte Ethi’Kdo !


Partagez cet article