Nos poubelles ont une valeur immense, méconnue et négligée. Des biens de grande consommation usagés aux textiles en fin de vie, des matériaux de construction inutiles aux voitures cabossées, tous peuvent avoir une seconde vie, créer des emplois non délocalisables et générer des circuits économiques innovants. La chaîne de valeur de l'économie circulaire est aujourd'hui bien connue : réparation, réutilisation, réemploi, puis recyclage, et in fine combustion à des fins de valorisation énergétique. Cette chaîne n'en est pourtant qu'à ses balbutiements, car elle nécessite un changement de vue radical dans nos modes de consommation.

 

Fondateur de l'Institut de l'Economie circulaire, le député des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert estime qu'une fiscalité adaptée et ciblée est nécessaire pour assurer le . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !