Aux Grands Voisins, la dynamique des centres d’hébergement n’est pas la même que celle des structures entrepreneuriales et associatives, explique Pierre Machemie dans cette interview accordée à Mediatico. Depuis février 2016, ce chercheur travaille à mesurer l’impact de l'expérience des Grands Voisins sur les centres d’hébergement, à la demande de l’association Aurore.

Les structures qui ont pu s'installer ici avaient pour condition de faire quelque chose pour la communauté. Plusieurs ont frappé à la porte des centres d'hébergement en proposant des activités, mais les résidents ont reculé”. En cause, le manque d’échanges en amont, de co-construction des projets, et in fine un décalage important entre ces deux mondes.

Pour autant, l'expérience des Grands Voisins est une r . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !