Avec un taux de chômage de 46% chez les jeunes sans diplôme, les moins de 25 ans sont l’une des cibles prioritaires des structures d’insertion par l’activité économique. « La jeunesse d’aujourd’hui, c’est la France de demain », assure Didier Coulomb, directeur de l’innovation sociétale chez Schneider Electric, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico pendant la 9e édition du Forum Convergences, à Paris.

 

Scheider Electric a donc choisi de miser sur les talents des jeunes des quartiers défavorisés pour mettre en oeuvre sa politique d’insertion. Le groupe industriel, spécialisé notamment dans les produits de solution énergétique, a ainsi construit un espace de 20.000 m2 à Grenoble, pour réaliser plus de 8.000 heures d’insertion avec des entreprises de travail temporaire qui travaillent pour ses prestataires. Elle a aussi décidé de travailler, avec 800 autres entreprises, au programme « 100 chances-100 emplois », qui lui permet d’accompagner 1.000 jeunes par an dans leur parcours professionnel, relève aussi Didier Coulomb dans cette interview vidéo.

 



Pour aller plus loin