Gonflé, mais bien essayé. Jacques Guéraud, directeur des affaires publiques d'Areva, n'a pas eu peur de regarder le public droit dans les yeux, durant les dernières rencontres parlementaires de l'énergie, pour déclarer : "Nous pensons que le nucléaire va permettre de réaliser la transition énergétique".

 

Une déclaration en total décalage avec certains articles de la loi de transition énergétique, qui encouragent le développement des énergies renouvelables et la préservation de la santé humaine comme de l'environnement. Mais une déclaration en phase avec les objectifs d'efficacité énergétique et d'un prix compétitif de l'énergie, également gravés dans le marbre de la loi.

 

En effet, des centaines de milliers de Français sont victimes de la précarité énergétique

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !