En condamnant clairement l’obsolescence programmée, en définissant l’économie circulaire, en imposant une information transparente aux consommateurs et en soulignant l’importance du principe de proximité dans les relations entre entreprises, la loi sur la transition énergétique a permis une avancée majeure, estime Jean-Jacques Cottel, député du Pas-de-Calais, lors des Rencontres parlementaires sur l’économie circulaire, couvertes en vidéo par la rédaction de Mediatico.

 

Le député insiste particulièrement, dans cette vidéo, sur l’importance des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les circuits de l’économie circulaire. Il rappelle en effet que les acteurs de l’ESS, notamment associatifs, sont des acteurs-clés du recyclage, du réemploi de matériaux, ou encore de la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi. Autant d’arguments qui justifient largement, selon lui, le soutien public à ces acteurs lorsqu’ils connaissent des difficultés financières, car leur rôle est essentiel aux territoires.

 



 

Pour aller plus loin :