Depuis la création de la Recyclerie Sportive en 2015, un véritable réseau de ressourceries dédiées au sport s’est développé en France. L’idée de base est simple : mettre en place un modèle d’économie circulaire dans le domaine sportif.

L’emplacement est agréable, le concept original. C’est dans une ancienne gare SNCF que la Recyclerie Sportive s’est installée. En bordure des voies de Massy Palaiseau, ce lieu réserve bien des surprises. Ici, vous pouvez donner ou acheter du matériel sportif de seconde main. Vous pouvez aussi participer aux ateliers, pour apprendre à réparer votre matériel.

Une fois franchie la porte d’entrée, un café associatif vous accueille qui permet « de créer des temps d’échanges et des projets », nous explique Marc Bultez, co-fondateur de la recyclerie, lors de l’événement public “Parlons Vélo” organisé en septembre dernier. A l’étage du bâtiment, des espaces de coworking sont également mis à disposition. Enfin, lorsque ces espaces sont peu utilisés, il est possible de participer à des cours de yoga…

La Recyclerie, créatrice d’externalités positives

Pour Marc Bultez, la Recyclerie Sportive est bien plus qu’une simple boutique. Outre la récupération, la revalorisation et la redistribution de matériels sportifs, elle se charge en effet également « de sensibiliser et d’éduquer à l’environnement. » Le projet de la recyclerie est donc plus global qu’il n’y paraît : « elle représente un véritable outil de changement de comportement pour les citoyens. »

Sur le plan territorial, ce projet apporte aussi beaucoup. Il participe à une meilleure gestion des déchets, il répond à des besoins de santé en incitant chacun à se tourner vers le sport, enfin il s’investit sur le plan social en rendant le sport financièrement plus accessible et en donnant du matériel à des personnes qui en ont vraiment besoin.

Partagez cet article