“Pas de municipales sans ESS” : le message est clair, non ? Cette démarche collégiale, impulsée par ESS France, le Labo de l’ESS et le Réseau des collectivités Territoriales pour une économie solidaire (RTES), donne lieu à plusieurs initiatives structurantes à l’occasion des élections municipales de mars 2020. Créé en 2001 par des élus qui ressentaient le besoin d’échanger sur leurs pratiques et sur la place de l’ESS dans les politiques publiques, le RTES propose ainsi actuellement un “Kit MunicipalESS“, à destination des futures équipes municipales et intercommunales qui souhaitent soutenir l’économie sociale et solidaire.

“Les élus en charge de l’économie sociale et solidaire ont besoin d’exemples, de points de repère et de témoignages concrets”, explique en effet Anne-Laure Federici, déléguée générale du RTES. Mais aussi d’arguments à faire valoir aux autres autres élus, voire au maire lui-même, ainsi qu’aux personnels de la commune, de l’intercommunalité, du département ou de la région, pas toujours convaincus de la pertinence de l’économie sociale et solidaire pour leur territoire… en général par méconnaissance. Pourtant, du sport à la culture, en passant par l’éducation populaire, l’économie sociale et solidaire irrigue les territoires et répond aux nécessités d’une commande publique responsable. Un Kit pédagogique était nécessaire, il est désormais à la disposition des élus et des futurs élus.

Partagez cet article