Rien à faire pendant le confinement ? Apprenez à construire votre maison écologique ! L’auto-construction a le vent en poupe et correspond parfaitement à l’aspiration d’une nouvelle génération. Voilà donc de quoi occuper vos journées, vos week-ends… voire davantage encore. Sauf que tout le monde n’est pas né architecte, ni même bricoleur !

Ghara, une jeune start-up nantaise, a regroupé diverses compétences autour du thème de “l’auto-écoconstruction”, afin de fournir aux particuliers des services permettant de construire leur propre maison écologique. Une “maison bioclimatique” qui répond au doux nom de “Ecaille”, constituée à 100% de matériaux écologiques, principalement biodégradables. L’utilisation du bois et de la paille comme isolants vise en effet le zéro carbone.

La France, pays leader des maisons en paille !

« Le modèle économique de Ghara, c’est premièrement la vente de tutoriels et, deuxièmement, l’accompagnement personnalisé. L’idée est de pouvoir fournir des plans sur la base de maisons que l’on aura déjà imaginées », explique Hugues Verneau le président de Ghara.

L’entreprise accompagne aussi des projets sur mesure, en mettant les auto-constructeurs en relation avec des professionnels de leur région. De cette manière, 50% du bois et de la paille viennent des filières locales.

Rendre accessible à tous la maison bioclimatique est donc l’objectif principal de Ghara, afin que des personnes qui n’auraient pas les moyens de construire une maison traditionnelle ou en bois classique puissent néanmoins « accéder à un logement de qualité », tout en « surpassant les normes thermiques actuellement en vigueur ». La France est l’un des leaders dans le secteur des maisons en paille : on y recense 5.000 constructions par an.

Partagez cet article