Le constat est alarmant : en France, aujourd'hui, un enfant sur deux vit sous le seuil de pauvreté. Et un enfant sur trois quitte le système scolaire sans réelle formation ! C'est pour remédier à cet échec patent d'un système que l'association "Ma Chance Moi Aussi" a vu le jour en 2015 sous l'impulsion de son président André Payerne, dans l'objectif d'accompagner des enfants issus de familles défavorisés et de quartiers prioritaires. « Nous donnons à ces enfants des outils pour devenir des adultes intégrés dans la société », explique Fanny Bozonnet, directrice générale de Ma Chance Moi Aussi, dans cette interview vidéo à Aix-Les-Bains. L’accompagnement commence très jeune, dès l’âge de 5 ans. Et il peut se prolonger jusqu’à la fin . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !