Mettre la technologie au service du bien commun, c’est ce que fait Make.org depuis déjà deux ans : « Nous faisons de grandes consultations en ligne sur des sujets de société, pour lesquels nous invitons les citoyens à déposer leurs idées sous forme de propositions et à voter pour celles des autres », explique Clémence Lopez, responsable plaidoyer de cette plateforme d’engagement citoyen, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico à l’occasion de la Social Good Week 2018. « Notre algorithme nous permet ensuite de faire émerger les propositions les plus plébiscitées. Notre promesse est de les transformer en actions concrètes pour changer la société ». 

L’une des consultations emblématiques de Make.org est la campagne contre les violences faites aux femmes, lancée le 25 novembre 2017. « Nous avons eu 4.000 propositions, 400.000 contributeurs, et 17 idées émergentes en sont sorties », détaille Clémence Lopez. « Ces 17 idées ont été soumises en ateliers », au cours desquels l’ensemble des partenaires réfléchit à la façon de les transformer en actionsDe cette consultation, 8 actions concrètes ont émergé sur la thématique des violences faites aux femmes. En deux ans d’existence, Make.org affiche 3 millions de citoyens touchés, 30.000 propositions récoltées et 40 actions citoyennes mises en place.