« Partager la voiture reste la solution la plus efficace pour réduire les émissions de CO2 », affirme Bastien Sibille, le président de Mobicoop, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico. Et pour cause : Mobicoop – anciennement l’association covoiturage-libre.fr – est né en 2011. À l’époque, BlaBlaCar venait de passer au modèle payant. A l’inverse, l’association souhaitait proposait une plateforme dans laquelle les utilisateurs n’avaient pas besoin de payer de commission pour partager leur voiture. Ces utilisateurs étaient simplement invités à laisser un « pourboire » à la plate-forme, s’ils le souhaitaient.

Pour changer d’échelle et mieux concurrencer BlaBlaCar, l’association a adopté en 2018 le statut de coopérative. Mobicoop prend son envol et est désormais à la recherche de 15.000 coopérateurs en France, qui viendront apporter leur part à la plate-forme. « Libre » reste le maître mot de Mobicoop : toute personne peut utiliser ses services, sans pour autant rejoindre la coopérative.