Graphiques à l'appui, Olivier Baud fait sa démonstration en public lors des dernières rencontres parlementaires de l'énergie : entre 2013 et 2018, les écarts entre les pics et les creux de consommation électrique se sont considérablement accrus. Les pics montent plus haut, malgré des bâtiments plus économes, car les usagers consomment de plus en plus sans réfléchir. Et les creux de consommation descendent toujours plus bas, car 15% des usines françaises - grandes consommatrices d'énergie - ont fermé en l'espace de six ans.

 

Les courbes d'Olivier Baud en disent long sur les mutations de l'économie française et l'homme sait de quoi il parle. Ingénieur des Mines, dirigeant de grandes entreprises industrielles en France et à l'international, il est aujourd'hui président de Energy . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !