Pour encourager les alternatives en matière de distribution alimentaire (AMAP, groupements d’achat, coopératives…), la plateforme Open Food France a créé un outil logiciel qui permet à des communautés « d’organiser leur propre circuit de distribution de façon indépendante et décentralisée, selon le modèle qu’ils souhaitent », explique Myriam Bourré, sa co-fondatrice, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico au dernier OuiShare Fest, le festival européen de l’économie collaborative.

 

Open Food France s’attaque ainsi à la toute-puissance des distributeurs et transformateurs alimentaires, qui « dictent à la fois les produits que les gens peuvent acheter en magasin et la manière dont la nourriture est produite », déterminant ainsi le prix de vente au consommateur final, sans pour autant garantir un prix d’achat équitable pour le producteur initial. Objectif : redonner aux communautés la liberté de choisir leur mode de consommation alimentaire.



 

Pour aller plus loin :