Prix élevés, délais peu fiables, dégradation de l’environnement : pour Benjamin Chartoire, fondateur de la start-up PimPamPost, les services postaux entre les frontières multiplient les défaillances. Pour y répondre il propose de transporter les colis de manière… collaborative. Comment ça marche ? Grâce à une application mobile, PimPamPost met en relation des voyageurs avec des personnes souhaitant envoyer un colis. A eux ensuite de fixer les modalités de transport et de livraison.

Quelque soit la taille du colis, le prix reste fixe : « Le voyageur est rémunéré à hauteur de 15€, PimPamPost prélève 2€ pour le service, puis 2€ s’ajoutent encore pour financer un système de garantie », explique Benjamin Chartoire dans cette interview vidéo accordée à Mediatico à l’occasion du salon Share Paris. Une manière pour le voyageur d’amortir le coût de son trajet, tout en rendant service à son voisin.

Partagez cet article