Depuis plus de 30 ans et désormais dans 30 pays, la Fondation Orange agit pour l’éducation, la santé, l’inclusion et la culture. « Nous essayons de mettre en place des projets innovants : soit des expérimentations soit des programmes pilotes, et ces programmes sont souvent devenus des programmes socles de la fondation », indique Françoise Cosson, déléguée générale de la Fondation Orange et directrice de la solidarité et du mécénat du groupe, dans cette interview accordée à Mediatico sur le dernier Forum 3Zéro organisé par l’association Convergences.

Particulièrement engagée dans l’égalité des chances, la fondation Orange développe plusieurs programmes d’éducation numérique : les Ecoles Numériques pour les enfants les plus démunis en Afrique, les Ateliers Numériques et les FabLabs Solidaires pour les jeunes en décrochage scolaire, ou encore les Maisons Digitales pour les femmes sans emploi ni qualification. Aujourd’hui, la fondation compte 1.000 écoles numériques dans 16 pays. « Notre souhait, c’est que les gouvernements puissent prendre ces programmes, les financer et les déployer dans leur pays », indique Françoise Cosson.

Engagée dans la lutte contre la crise sanitaire

Depuis mars 2020, soit depuis le début de la crise sanitaire, « nous avons apporté notre soutien à hauteur de 11 millions d’euros dans 25 pays, soit sous forme de dons financiers en France, comme à la Croix-Rouge, à l’APHP, à la Fondation des Hôpitaux de France, soit sous forme de dons de tablettes pour certaines structures », poursuit-elle. En plus des kits de protection envoyés dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient, la fondation a aussi récemment envoyé des fonds pour accélérer la vaccination, qui représente un enjeu de taille pour ces pays.

A présent, l’heure est au recentrage. Les axes de la fondation sont de reprendre les fondamentaux, réouvrir les structures et réouvrir les programmes en présentiel. « Le deuxième axe, c’est un focus sur nos cibles prioritaires : les femmes et les jeunes en difficulté, avec nos programmes phares. De beaux projets en préparation et de beaux challenges à relever pour les années à venir », résume Françoise Cosson.

Partagez cet article