Depuis 1992, le taux de recyclage des emballages ménagers est passé de 18 à 68%. Mais cette progression cache “de vraies disparités selon les matériaux”, explique Valérie Herenschmidt, directrice Grands Comptes Boissons – et ex-responsable du Pôle matériaux – chez Eco-Emballages. “Notre objectif est d’atteindre 100% de tri et que le geste devienne systématique pour tous les Français”, précise-t-elle dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors du dernier Forum Convergences. Car si l’acier se recycle à 100% ou le verre à 86%, les briques ne le sont qu’à 51%.

Moins d’un Français sur deux se déclare aujourd’hui trieur systématique. Pour que le geste de tri devienne naturel, l’entreprise agit sur tous les leviers : “Nous travaillons sur des bacs de tri connectés, nous aidons les collectivités locales à mettre en place une tarification incitative, nous mettons en place des conteneurs d’apports volontaires sur les trottoirs…” poursuit Valérie Herenschmidt. La réussite du projet passera par une implication de tous les acteurs : les entreprises, les collectivités et bien sûr les citoyens.

Pour aller plus loin :