L'innovation territoriale, remise en avant avec le rapport de Akim Oural*, est depuis longtemps le voeu pieux d'un État schizophrène qui souhaite à la fois laisser l'initiative aux collectivités territoriales tout en gardant le contrôle sur leur développement. Atavisme d'un jacobinisme culturel…

 

À l'heure où les besoins sociaux et sociétaux sont grandissants, il est urgent d'innover et de chercher des mécanismes inédits pour palier la baisse des dotations publiques, notamment dans le monde associatif.

 

Des dispositifs permettent déjà d'envisager des partenariats prometteurs dans la co-construction de solutions locales entre secteur marchand, acteurs publics et tiers secteur : c’est le cas du mécénat de compétences notamment.

 

L'idée récemment initiée par KOEO à partir de ce dispositif est de construire avec les communes une subvention "mixte"qui . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !