D’où vient la défiance généralisée des consommateurs pour les marques, des salariés pour leur entreprise ou des citoyens pour la politique ? De quoi notre société est-elle malade ? Pour Gildas Bonnel, fondateur voilà vingt ans de l’agence de publicité Sidièse, la réponse est claire : « Les communicants portent une responsabilité énorme, car le consommateur-citoyen perçoit évidemment les dissonances » dans les messages véhiculés par la publicité et la communication des entreprises, explique-t-il dans le 9e épisode de notre podcast "Entreprises en Mission".

En créant Sidièse, Gildas Bonnel avait un objectif simple : « Ne pas avoir mal au ventre en allant travailler ». Pas évident, surtout dans la communication ! Dès le début, son positionnement est . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !