C'est la question du sens de sa vie, que Jean-François Recco est allé chercher au bout du monde. « J’ai quitté mon emploi dans l'informatique et j’ai voyagé pendant 18 mois » : 30 pays traversés, la conscience de faire partie d'un tout, l'importance d'être connecté aux autres... Une « expérience de transition », dit-il, qui le pousse à changer de vie pour devenir un acteur du changement, pour produire un impact positif fort.

A son retour, le champ associatif le séduit, puis il saute le pas : il fonde Biocycle en novembre 2013, une association qui récupère les invendus alimentaires des commerces pour les distribuer à des associations. La collecte est assurée par des personnes en insertion. Un vélo triporteur vient limiter l’impact écologique . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !