Se ressourcer, se reposer, se retrouver. Dans le tiers-lieu parisien éphémère des Grands Voisins, qui attirait avant le coronavirus plus d'un millier de visiteurs extérieurs chaque semaine lors de soirées festives, pas facile de rester entre soi. Le rôle de cette Maison des Voisins, qu'elle est pressée de retrouver après le déconfinement, est donc de répondre à la fois aux attentes des "occupants" et à celles des "résidents" du site. Autrement dit, les personnes qui y travaillent chaque jour et celles qui y sont hébergées en urgence, parce qu'elles sont migrantes ou en situation de précarité.

En temps ordinaire, chacun peut venir à la Maison des Voisins pour faire une pause, se détendre dans un canapé, prendre un café, entamer une discussion impromptue avec les autres Voisins... que . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !