Depuis 2015, la filière automobile a l’obligation de revaloriser 95% des véhicules hors d’usage, selon la réglementation européenne. Cela passe par la construction de voitures plus simples à recycler, mais aussi par la formation des nouveaux professionnels de cette économie circulaire. Or, les filières de formation ne sont pas toujours au rendez-vous.

 

La directrice générale déléguée de l'entreprise de recyclage SPDO, Virginie Capitaine, explique dans ce reportage vidéo de Mediatico la solution qui vient d'être imaginée : « Nous avons fait appel au CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile, NDLR) pour créer une licence professionnelle permettant de former des jeunes à ce métier », explique-t-elle.

 

L’Institut de l’économie circulaire a d'ailleurs récompens . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !