Transformer les déchets en ressources et les ressources en emplois, tel est le crédo qu’Alain Marois exprime avec conviction, dans ce reportage réalisé par la rédaction de Mediatico. Pour le président du Smicval du Libournais Haute-Gironde, la mission du syndicat de gestion des déchets qu’il préside va au-delà des traditionnelles collecte, valorisation et traitement des déchets ménagers du territoire.

 

Le Smicval se revendique en effet comme « un acteur de développement de son territoire, qui ne laisse pas de dette économique, sociale et environnementale » aux générations futures. Son objectif : réduire les déchets ménagers de 10% en 10 ans et recycler 50% de ces déchets, sur un territoire de 200.000 habitants, constitué notamment de 10 communautés de communes et d’une communauté d’agglomération.

 



Mais aussi, et surtout, créer 200 emplois en 5 ans, améliorer la compétitivité des entreprises locales et développer de nouveaux modèles économiques en favorisant notamment la transition énergétique. Un engagement fort, récompensé par l’Institut de l’Économie Circulaire qui lui a décerné, en septembre 2015, son Trophée « Collectivité » circulaire.

 

Pour aller plus loin :