Entry Cover Image
Partagez cet article

L’État vient de faire un pas en avant significatif en faveur des achats publics responsables, qui pourrait bien remodeler le paysage de l’économie sociale et solidaire (ESS) en France. Les nouvelles orientations de l’Agence des participations de l’État (APE) et le projet de loi “Industrie verte” mettent en effet en lumière comme jamais les produits et services proposés par l’ESS, qui doit désormais comprendre comment tirer profit de ces évolutions.

L’Agence des participations de l’État a clairement exprimé son engagement à renforcer le dialogue sur les achats responsables avec les 85 entreprises de son portefeuille, parmi lesquelles EDF, Orano, Naval Group, Thales, Engie, Renault, Airbus, Safran… L’État reconnaît que, pour relever les défis actuels tels que la transition écologique et l’innovation technologique, une collaboration étroite avec les entreprises dont il est actionnaire est essentielle et que leur engagement à développer leurs achats responsables est une clé incontournable.

En parallèle, le projet de loi “Industrie verte”, adopté mi-octobre par le Parlement, s’inscrit aussi dans cette lignée, puisqu’il vise à accélérer la transition vers des modes de production et de consommation respectueux de l’environnement en mettant l’accent sur la commande publique. Le texte de loi renforce les schémas de promotion des achats publics socialement et écologiquement responsables (SPASER) auxquels sont étroitement associées les Chambres régionales de l’ESS (CRESS) qui s’efforcent d’en faire bénéficier les entreprises de l’ESS de leur région.

Pourquoi l’Économie Sociale et Solidaire est essentielle

L’ESS joue un rôle vital dans ce contexte, incarnant des principes de solidarité, de durabilité et de responsabilité. Elle est intrinsèquement alignée sur les objectifs de la commande publique responsable. Voici comment elle peut bénéficier de cette prise de conscience de l’État :

1. Encourager des Pratiques Responsables : 

Les entreprises de l’ESS sont souvent pionnières en matière de pratiques commerciales durables. Leur modèle économique met l’accent sur la responsabilité sociale et environnementale, et la demande croissante d’achats publics responsables favorisera ces entreprises, leur ouvrant de nouveaux marchés.

2. Investissements dans l’Économie Locale :

Ancrée dans les communautés locales, l’ESS favorise la consommation locale et stimule l’économie régionale. Les entreprises de l’ESS sont souvent des acteurs clés de ces réseaux locaux.

3. Innovation :

L’ESS encourage des approches novatrices pour résoudre des problèmes sociaux et environnementaux. La demande pour des achats publics responsables incitera les entreprises de l’ESS à innover encore davantage pour répondre à ces défis.

4. Cohésion Sociale :

Catalyseur de la cohésion sociale, l’ESS crée des emplois durables et favorise l’inclusion. Les achats publics responsables renforcent ces objectifs en soutenant les entreprises qui mettent la dimension sociale au premier plan.

5. Soutien au Développement Durable :

Positionnée pour contribuer significativement à la réalisation des objectifs de développement durable, l’ESS aligne davantage ses activités sur ces objectifs mondiaux grâce aux achats publics responsables.

Quels sont les prochains pas ?

Pour l’ESS, la collaboration étroite avec les autorités publiques et les entreprises de l’État est indispensable pour s’assurer que les achats responsables bénéficient à la fois à l’économie sociale et solidaire et à la société dans son ensemble. Les entreprises de l’ESS doivent plus que jamais continuer à promouvoir leurs valeurs et à démontrer leur capacité à répondre aux besoins de la commande publique responsable.

Dans un contexte où la transition vers une économie plus durable est cruciale, l’ESS se trouve donc à un carrefour stratégique. En coopérant efficacement avec l’État et les acteurs économiques locaux, elle peut devenir un moteur puissant du changement, contribuant à la réalisation d’un avenir plus équitable, durable et solidaire.


Vous aimez Mediatico ?
Soutenez-nous, faites un don