Président d'honneur du Labo de l'ESS et considéré comme l’un des pères fondateurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) à la française, le destin de Claude Alphandéry est étroitement lié à celui de la France. Né en 1922, le jeune Claude a subi la Seconde Guerre mondiale de plein fouet. Juif et résistant, ce Parisien deviendra président du Comité départemental de Libération de la Drôme à la demande de Jean Moulin. Mais sa vie d'engagement a pris racine bien avant, dès l'enfance, sous la chaleur du soleil marocain. Là-bas, il a découvert cette "injustice insupportable" de la différence de revenus, qui permettait au pacha El Aglaoui d'arroser ses pelouses verdoyantes pendant que le peuple peinait à s'abreuver.

Après la guerre, Claude Alphandéry . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !