Engagement collectif, plaisir partagé, mobilisation altruiste… Le mécénat de compétences a le vent en poupe, et pour cause. Sur son site d’Amiens Nord, l’usine Procter & Gamble est aujourd’hui – très exceptionnellement – à l’arrêt. Cet entrepôt, qui sert habituellement à la production de lessives, va servir durant quelques heures de couloir logistique, afin d’entreposer, de préparer et d’empaqueter des lots de produits invendus, destinés à des associations. Un véritable ballet s’engage, filmé ici par Mediatico, qui témoigne de l’immense plaisir éprouvé par ces employés à mettre leurs compétences à la disposition de l’Agence du Don en Nature. Celle-ci les redistribuera ensuite à des associations qui soutiennent les familles en difficulté.

 

La direction du site français, filiale du géant américain Procter & Gamble, a vite trouvé son intérêt dans cette opération. La destruction de produits invendus, en effet, coûte toujours de l’argent à une entreprise. Mieux vaut donc les donner. En outre, si les salariés sont payés aujourd’hui sans produire la moindre valeur ajoutée pour l’entreprise, ils sont en revanche mobilisés autour d’un enjeu collectif qui va souder les équipes pour plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Un moment fort, dont témoigne ici clairement Vincent Roullet, DRH du site de Procter & Gamble d’Amiens Nord. Le mécénat de compétences véhicule ainsi des valeurs profondes, dans lesquelles les salariés comme l’entreprise se reconnaissent. A mille lieues, pourtant, des objectifs de performance, de rentabilité ou de compétitivité habituels.

[Publié le 07-01-2015]

 

Pour aller plus loin :

– En savoir plus sur l’usine P&G d’Amiens Nord



– Découvrir l’Agence du Don en Nature et ses actions

– Mieux comprendre ce qu’est le mécénat de compétences