Antropia : L’entrepreneuriat social a aussi ses incubateurs

21/06/2017


Pour favoriser la croissance des startups à impact social, pour valider leur modèle économique et soutenir leur développement, le monde de l’entrepreneuriat social a aussi ses incubateurs. Dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors du dernier forum Convergences à Paris, Camille Auchet, directrice d’Antropia, l’incubateur d’entreprises sociales de l’ESSEC,  rappelle que le premier conseil à donner aux porteurs de projet, c’est de les confronter à la réalité.

 

Il faut « tester, faire un projet pilote auprès de clients potentiels, aller voir tous les acteurs qui pourraient être de plus ou moins près des concurrents », argumente-t-elle dans cette vidéo. Le plus important pour eux, c’est d’arriver à générer une relation de confiance et de transparence avec des investisseurs potentiels.

 

Elle revient aussi sur la principale différence entre l’entrepreneur social et l’entrepreneur « classique » : l’ambition de transformer la société ! S’il est convaincu, l’investisseur potentiel s’intéressera alors à la vision à long terme de l’entrepreneur et aux indicateurs sociaux qu’il envisage de mettre en place pour mesurer son impact. Là encore, cela participe de la relation de confiance.

 

Pour aller plus loin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>