Entry Cover Image
Partagez cet article

La recherche scientifique ouvre de nouvelles voies vers une économie plus respectueuse de l’environnement. Une récente étude publiée dans la revue Science montre la possibilité de réutiliser les matériaux composites, largement utilisés dans divers secteurs industriels, en les rendant recyclables et biosourcés.

Composés de résines polymères et renforcées par des fibres de verre ou de carbone, les matériaux composites sont omniprésents dans l’aéronautique, le transport, le bâtiment ou le sport. Leur utilisation a permis des avancées significatives en termes d’allègement des structures. Mais leur impact environnemental reste largement problématique, en raison de leur non-recyclabilité.

Une résine époxy totalement biosourcée et recyclable

Jusqu’à présent, les résines polyépoxydes thermodurcissables, principalement utilisées dans la fabrication de ces composites, étaient considérées comme intrinsèquement non recyclables. Une équipe de chercheurs, dirigée par le Professeur Katakin Barta, de l’Université de Graz en Autriche, a cependant développé une résine époxy totalement biosourcée et recyclable.

Cette résine novatrice issue de la biomasse, plus précisément de la cellulose et de la lignine, présente des propriétés thermomécaniques remarquables. Après avoir vérifié sa compatibilité avec différentes fibres, les scientifiques ont démontré sa recyclabilité grâce à un processus de méthanolyse, un procédé qui permet de décomposer la résine et ses constituants de base à l’aide de méthanol, un solvant organique largement disponible.

Les résultats de cette recherche ouvrent la voie à une intégration des matériaux composites dans une économie circulaire et biosourcée. Ils représentent une avancée majeure dans la transition vers des pratiques industrielles durables et contribuent à résoudre le défi environnemental posé par la gestion des déchets issus de ces matériaux.

Une initiative cruciale, qui montre qu’en matière de résolution des défis environnementaux contemporains, la recherche scientifique avance, elle aussi.

Vous aimez Mediatico ?
Soutenez notre média indépendant, faites un don !