Parce que Donald Trump a été clair durant sa campagne électorale, parce que le futur président américain a décidé de balayer l’Accord de Paris sur le climat signé l'an dernier lors de la COP21, parce qu'il n'a manifesté depuis sa victoire aucune intention d'assouplir sa position en la matière alors qu'il l'a fait sur d'autres sujets, il est urgent de verdir la Bourse.

 

Il ne s'agit évidemment pas de repeindre en vert Wall Street ou le Palais . . .


 

Ce contenu est réservé à nos adhérents.

Vous voulez lire cet article ? L'adhésion des lecteurs à notre communauté permet à Mediatico d'assurer son indépendance et son développement. Ici, vous pouvez :

D'avance, merci pour votre soutien !