Entry Cover Image
Partagez cet article

Défi de taille pour l’ESS, l’année 2024 sera donc Olympique ! Une opportunité de visibilité inégalée, de réelles possibilités d’obtenir des contrats, dans un contexte général qui présente toutefois quelques défis au plan politique, avec le nouveau gouvernement, et au plan stratégique, dans la perspective du prochain Congrès de l’ESS et des Jeux Olympiques… L’année sera dense !

Dans une interview exclusive avec Elisa Yavchitz, directrice générale de l’association Les Canaux, Mediatico a donc exploré le rôle crucial que joue d’ores et déjà l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les préparatifs des Jeux Olympiques 2024. Basés près du canal de l’Ourcq à Paris, Les Canaux œuvrent pour un monde plus solidaire et plus durable depuis sa création et a pris l’initiative d’aider les acteurs de l’ESS à accéder aux marchés liés à cet événement sportif mondial.

“Depuis la candidature des Jeux Olympiques, nous avons décidé de tirer parti de cet événement international pour rendre visible les entreprises de l’économie sociale et solidaire. Nous voulons leur donner accès aux marchés et les intégrer à l’organisation des Jeux,” explique Elisa Yavchitz dans cette interview.

Les Jeux Olympiques 2024 : un catalyseur pour l’ESS

Concernant les interrogations sur les préparatifs des Jeux Olympiques, Elisa Yavchitz assure que la France sera prête, évidemment ! Le village est terminé, les grands ouvrages sont achevés, et le recrutement des volontaires est déjà bien enclenché.

Elle aborde également la question de l’inclusion des Jeux et de leur caractère solidaire. Bien que l’ESS ait obtenu une place historique avec plus de 25 % des marchés attribués à des entreprises locales, le slogan des Jeux « les plus inclusifs et solidaires de l’histoire » soulève en effet des interrogations.

“Les Jeux seront inclusifs, mais il y a encore des défis, reconnaît-elle. Les prix des billets peuvent paraître élevés et l’accueil des personnes en situation de handicap pourrait être amélioré”, notamment dans les transports.

Les entreprises de l’ESS à l’honneur

Elisa Yavchitz cite fièrement quelques exemples concrets d’entreprises de l’ESS participant aux Jeux. Des groupements nettoieront le linge des athlètes, des coopératives fourniront l’alimentation, des entreprises solidaires contribueront à la communication ou à l’aménagement paysager… Assurément, l’ESS sera bien présente aux Jeux Olympiques.

“C’est la première fois que les Jeux Olympiques accueillent autant d’entreprises de l’ESS. Elles ont remporté 430 marchés jusqu’à présent. Mais ce n’est pas fini, il y a encore des opportunités à prendre”, a-t-elle ajouté.
Pour accompagner les acteurs de l’ESS, Les Canaux mettent en avant la plateforme Maximilien et la newsletter ESS 2024. Deux outils qui offrent des informations sur les marchés à saisir, ainsi qu’un accompagnement pour la constitution de groupements de plusieurs petites entreprises de l’ESS.


Vous aimez Mediatico ?
Soutenez-nous, faites un don !