Une activité économique peut parfaitement servir un projet d’intérêt général à vocation sociale, solidaire ou environnementale : c’est ce que prouvent au quotidien les acteurs de l’économie sociale et solidaire, qui mettent en oeuvre sur leurs territoires des initiatives économiques innovantes au service de l’emploi, de l’éducation, de la santé, de l’alimentation, du recyclage…

 

Pour soutenir leurs actions, Antoinette Gühl, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’Economie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Economie circulaire, a remis, lundi 23 novembre 2015, les Trophées de l’ESS 2015 de la Ville de Paris à 7 lauréats : L’Agence du Don en Nature, Front de Mode, Ernest, Coopetic, VoisinMalin, Cojob et L’Oeil de Jack, ainsi que Kelbongoo et les Joyeux Recycleurs qui se sont vus décerner un prix honorifique.

 

Une soirée festive dans les magnifiques locaux de l’Archipel, un nouvel espace parisien dédié à l’ESS, à l’issue de laquelle les équipes de Mediatico sont allées recueillir cette interview vidéo d’Antoinette Gühl, dans laquelle elle explique les motivations de la Ville de Paris à récompenser ces projets.



 

Pour aller plus loin :