Déjà deux bougies d’anniversaire, pas moins de trente journalistes motivés et un magazine en kiosque tous les deux mois pour parler d’économie autrement aux jeunes générations… le bimestriel Socialter se porte bien et a même réussi à stabiliser son modèle économique, indique son fondateur Olivier Cohen de Timary, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico.

 

Joli succès  dans l’univers de la presse spécialisée, malgré un environnement hostile à la presse écrite en général, marqué par la chute généralisée des recettes publicitaires, l’illusion de la gratuité de l’information sur internet, ou encore la concurrence des agrégateurs de contenus. Et pourtant, la communauté des lecteurs de Socialter grandit à chaque parution.

 

Explication : le positionnement de Socialter sur un segment d’information encore peu occupé. « Il y avait un manque dans le traitement médiatique de l’innovation sociale et de l’économie des solutions », explique Olivier Cohen de Timary, qui ajoute dans cette vidéo comment ce nouveau média « jeune, sérieux et pédagogique est devenu le porte-voix d’une nouvelle génération d’acteurs ».

 

Pour aller plus loin :