B-Moville : « A Paris, deux vélos triporteurs remplacent un véhicule utilitaire »

02/05/2017

Saviez-vous qu’un vélo triporteur pouvait transporter jusqu’à 300 kg de marchandises ? N’est pas cycliste professionnel qui veut. La jeune startup B-Moville fondée par Camilo Sanchez en a fait sa spécialité : « Avec nos 20 vélos triporteurs à Paris, nous roulons 6.000 km par mois pour livrer tous types de marchandises », explique-t-il dans cette interview vidéo accordée à Mediatico aux Grands Voisins*. Paquet classique, colis alimentaire, livraisons du e-commerce… tout est bon pour B-Moville.

 

Surtout, les triporteurs de B-Moville apportent une triple solution aux défis de la ville de demain : zéro émission carbone ou particule fine, une antidote à la pollution sonore, un remède à la congestion du trafic urbain. « Pour deux vélos triporteurs, on retire un véhicule utilitaire », argumente modestement Camilo Sanchez. Reste à comprendre le modèle économique de cette startup pour mesurer sa pérennité. Réponse dans cette vidéo : un affichage publicitaire sur chaque triporteur. Un modèle original, bien dans l’air du temps.

 

* Retrouvez B-Moville aux Grands Voisins, au bâtiment Pierre Petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*