Faire du BTP une filière éco-responsable ? Ciment, béton, métal, verre, peintures, PVC… « Ce secteur représente 80% du tonnage des déchets en France », a indiqué Ségolène Royal à l’ouverture des 2èmes Rencontres parlementaires sur l’économie circulaire, organisées à la Maison de la chimie, à Paris, et couvertes en vidéo par la rédaction de Mediatico. Or, à peine 25% sont aujourd’hui valorisés, c’est à dire réutilisés ou recyclés.

 

La ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie entend porter cette part à 70% d’ici à 2020, conformément aux projections européennes. C’est l’un des objectifs précis qui figurent, parmi plusieurs autres, dans la loi sur la Transition énergétique qui devrait être définitivement adoptée par le Parlement d’ici juin 2015 : réduction de 10% du volume total des déchets en France d’ici 2020, baisse de 50% des déchets mis en décharge d’ici 2025, interdiction des sacs plastiques à usage unique au 1er janvier 2016…

 

Mais, dans cette vidéo, Ségolène Royal insiste aussi sur la nécessité de structurer les filières productrices de déchets : en créant un réseau de déchetteries professionnelles du BTP d’ici 2017, en imposant la reprise des déchets par les distributeurs de matériaux de construction – à l’instar des piles dans le commerce de proximité – ou encore en faisant émerger des filières de fabrication d’emballages biodégradables. Plus largement, la ministre souhaite encourager la constitution de filières de producteurs « à responsabilité élargie », autrement dit éco-responsables, telles que la filière Eco-Emballages qu’elle a contribué à créer voilà 25 ans.



Pour aller plus loin :