20,3 milliards d’euros, c’est le niveau de l’encours de l’épargne solidaire au 31 décembre 2020, en augmentation de 32% sur un an. Jon Sallé, Responsable de l’Observatoire de la finance solidaire à FAIR (ex-Finansol) a présenté ce lundi 8 novembre les chiffres 2020 du label Finansol et s’est montré enthousiaste. C’est aussi la réussite d’un triple pari détaillé par Frédéric Vuillod, fondateur de Mediatico, sur BFM Business ce mardi 9 novembre.

Ce triple pari réussi ? Être utile, rentable et séduire un nouveau public. Ainsi, les 5 milliards d’euros collectés en 2020 ont permis de financer des associations et des entreprises sociales à hauteur de 345 millions d’euros (+37% sur un an). Utile ! Concernant la rentabilité, l’Autorité des Marchés Financiers publiait en mai dernier une note indiquant ne pas “trouver de différence significative sur les rentabilités” entre les fonds standards et les fonds ayant des approches extra-financières. Les fonds solidaires valent largement les autres.

Enfin, le pari de l’attractivité et la capacité à séduire un nouveau public est bel est bien rempli : la classe moyenne a investi en finance solidaire son surplus d’épargne accumulée pendant les confinements.

L’implication est également de plus en plus importante de la part des collecteurs, d’autant que de nouveaux établissements financiers sont venu rejoindre le mouvement. En 2020, le groupe BPCE représentait 30 % de l’épargne solidaire collectée, devant le Crédit Agricole (19 %) et BNP Paribas (13%) et la Maif (11%).

Pour l’année 2021, la dynamique s’amplifie : après la loi Pacte qui booste la finance solidaire en la faisant entrer dans les produits d’assurance-vie, après la majoration à 25% de la réduction d’impôt au titre de l’IR-PME qui devrait être reconduite en 2022, la tendance va à l’évidence se poursuivre. Rien que sur les six premiers mois de l’année 2021, les montants approchent ceux de l’ensemble de l’année 2020.

Retrouvez sur cette page l’intervention intégrale de Frédéric Vuillod sur BFM Business de ce mardi 9 novembre.


Partagez cet article