Ca y est, le dépôt des listes électorales est bouclé. Depuis hier midi, les grandes manœuvres sont terminées pour le premier tour des élections régionales des 20 et 27 juin prochains. Les alliances locales sont actées. En général, pour faire barrage au Rassemblement National. Mais pourquoi cette hostilité face au RN de Marine Le Pen, qui a recueilli 33,9% des voix au second tour de la présidentielle ? Parce qu’elle vient de se faire épingler pour détournement de fonds européens par l'office anticorruption ? Pas seulement. La campagne officielle des régionales démarrera le 31 mai . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !