Changer de métier pour contribuer aux Hommes et à la planète ? Une question que se posent de plus en plus de personnes en quête de sens. Dans le cadre de la série « Talents for The Planet »* en partenariat avec Produrable et AEF, Mediatico vous emmène à la rencontre de neuf personnes, devenues actrices de la transition écologique et sociale.

Julien Laur a rapidement ressenti le besoin de changer de vocation. « Après mon parcours d’école de commerce classique, je ne trouvais pas vraiment de sens à ce que je faisais. J’ai donc refait une année de spécialisation sur le changement climatique et les problématiques environnementales », se souvient-il.

Avec cette spécialisation, il devient chargé d’impact environnemental pour la start-up Tekyn, à l’âge de 23 ans. « Chez Tekyn, nous proposons aux marques de vêtements de basculer à une production à la demande pour qu’elles limitent leurs invendus au maximum, afin d’avoir un impact environnemental et financier majeur », explique-t-il.

« L’industrie textile est en effet la deuxième industrie la plus polluante au monde, il y a un gros challenge à relever : c’est ça qui est motivant », confie Julien Laur. Déterminé à participer à la transformation de cette industrie, le jeune homme est fier d’avoir su rebondir rapidement. « À toutes ces personnes qui ont un déclic, je dirai qu’il faut vite essayer de trouver quelque chose : des débouchés, il y en a plein. N’hésitez pas, foncez ! », conclut-il.


Talents For The Planet, c’est le nouveau Salon et le Forum digital spécialement dédiés aux métiers et aux formations de la transition écologique et sociale : rendez-vous le 21 octobre 2021 ! Plus d’infos ici.

Partagez cet article