« Je me suis intéressée à la finance parce qu’elle dysfonctionnait, je pensais qu’il y avait un modèle différent à proposer ». Verbe clair. Regard profond. Eva Sadoun se souvient. « Je suis de la génération de 2008, celle qui a vu le système financier classique s’effondrer ». Alors après une prépa, une école de commerce et des études centrées sur l’économie, elle décide de passer à l’action. Elle fonde, avec son associé Julien Benayoun, la plateforme d’investissement Lita.co, pour changer le monde de la finance.  « Je me suis dit qu’il y avait un impact très fort à avoir demain ». 

Le déclic de l’engagement, Eva Sadoun l’a eu très jeune. « Je me suis toujours sentie privilégiée » confie-t-elle. « J’ai grandi dans une famille d’anciens immigrés qui ont réussi à bien s’intégrer en France, qui m’ont donné un niveau de vie très convenable, la possibilité de faire des études. Mais je voyais les inégalités sociales, environnementales ». Dans ce portrait vidéo, elle nous raconte son parcours, ses premiers pas de jeune femme engagée, la rencontre essentielle de son associé, ou encore son expérience à l’international.

Aujourd’hui, avec Lita.co, Eva Sadoun entend reconnecter l’argent avec l’économie. « Il faut impliquer les gens, leur expliquer que l’argent qu’il mette à la banque ne peut plus financer l’économie », explique l’entrepreneuse. « Je pense que la finance a été volontairement complexifiée, dit-elle, mais c’est le manque d’éducation des citoyens qui mène aux populismes et qui permet aux politiques de toujours accuser les immigrés ou le monde financier, de trouver un bouc émissaire ». Lita.co s’oriente donc désormais vers une nouvelle voie, toujours plus porteuse de sens : celle de l’éducation financière.