“Huit coopératives en pleine levée de fonds simultanée, c’est un joli coup marketing”, sourit Frédéric Vuillod, fondateur de Mediatico, invité sur B Smart. En général, les capitaux sont plus facilement drainés vers des entreprises au fonctionnement classique à forte valorisation. Suivez mon regard et observez donc les Licornes, ces nouvelles entreprises non cotées en bourse mais dont la valorisation dépasse déjà le milliard de dollars. La France en compte désormais 27, s’est félicité la semaine dernière Bruno Le Maire, ministre de l’Économie : Ecovadis, spécialiste de l’évaluation de la performance RSE des entreprises, vient ainsi de lever 500 millions d’euros pour se développer dans l’intelligence artificielle et grandir à l’international.

Mais l’économie sociale et solidaire aussi a ses licornes. ivermectin stercoralis dog muscle Ou plutôt, ses “Licoornes” avec deux O, comme dans le mot “coopérative”, souligne Frédéric Vuillod. Cette alliance de 9 coopératives d’intérêt collectif (Scic) engagées “pour la transition” vient en effet de lancer une levée de fonds simultanée sur Lita.co, destinée à mettre un coup de projecteur sur leur initiative et leurs valeurs commune, dans laquelle certaines de ces coopératives lèvent jusqu’à un demi-million d’euros. Les différentes structures à financer sont exposés côte à côte sur Lita : Label Emmaus (seconde main), Citiz (autopartage), La Nef (banque), Commown (location de produits électroniques), mais aussi Enercoop (énergie renouvelable), Mobicoop (covoiturage), Railcoop (ferroviaire), Telecoop (téléphonie) et CoopCircuits (circuits courts).

Les baromètres de la finance solidaire et de la générosité des Français

Frédéric Vuillod est aussi revenu sur B Smart sur les derniers baromètres de la finance solidaire et de la générosité des Français publiés ces dernières semaines. Tous les résultats sont bons, en apparence. dog ivermectin mange reddit C’est notamment le cas du baromètre 2021 de la finance solidaire de Fair (voir notre interview avec Jon Sallé), dont l’encours atteint désormais 25 milliards d’euros. Même sentiment de succès avec les baromètres de MicroDON et de France Générosités, dont les montants collectés progressent.

Mais ces différentes études sont aussi porteuses d’inquiétudes du fait du retour de l’inflation (le don moyen recule, selon les Apprentis d’Auteuil), de la désaffection des nouveaux donateurs (lire notre édito) et de la part prépondérante de la bourse dans le succès de la finance solidaire.

Deux actualités dans la finance participative

Les plateformes de finance participative ont aussi leurs succès. Ainsi, Zeste, la plateforme lancée par la banque éthique La Nef pour les projets culturels, sociaux ou environnementaux, a passé au mois de mai la barre de 4 millions d’euros collectés depuis sa création : Zeste a ainsi déjà pu financer près de 650 projets.

Enfin, Frédéric Vuillod est revenu sur notre portrait d’Arnaud Poisssonier, fondateur de Babyloan, une plateforme de microcrédit lancée en 2008. L’entrepreneur y révèle la vente de Babyloan au néerlandais Lendahand, expert en prêt rémunéré. Un portrait haut en couleurs et en engagements, à retrouver sur Mediatico.

Partagez cet article