La loi sur l’économie sociale et solidaire de 2014 a-t-elle changé la donne ? Certes, elle a permis la reconnaissance des acteurs, structuré le secteur, projeté son évolution à une échelle plus grande. Et après ? Pour aller au fond des choses, Mediatico a interrogé Jean-Louis Cabrespines, membre du CESE, ancien président du Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) et de la Chambre régionale de l’ESS (CRESS) Bourgogne.

Selon lui, il manquerait notamment un renforcement du contrôle du cahier des charges pour les entreprises nouvellement entrées dans l’ESS. En ligne de mire, les entrepreneurs sociaux. Surtout, il pointe une communication défaillante des acteurs traditionnels de l’ESS envers un public jeune, qui ignorent le plus souvent l’économie sociale et solidaire alors que leurs pratiques collaboratives au travail s’en approchent grandement : « C’est notre chantier pour les années à venir », assure-t-il dans cette vidéo.

 

Pour aller plus loin :