Alors que le festival de l’économie collaborative, ou OuiShare Fest, bat son plein au Cabaret Sauvage, à Paris, Flore Berlingen revient, pour Mediatico, sur les forces et les faiblesses de cette nouvelle façon collective et horizontale de concevoir l’économie, un modèle qui s’éloigne de nos systèmes hiérarchisés traditionnels.

 

Co-fondatrice du mouvement OuiShare, Flore Berlingen insiste, dans cette vidéo, sur le pouvoir de la foule, dotée d’une masse critique évidente capable de peser sur le fonctionnement des circuits économiques classiques. Mais elle souligne aussi que la diversité des modèles économiques des entreprises du secteur est potentiellement problématique, car tous les acteurs ne portent pas les mêmes valeurs.

 

Entre une Amap locale, une Ruche Qui Dit Oui, un BlaBlaCar champion d’Europe, ou un AirBnB valorisé plus de 10 milliards de dollars, les objectifs n’ont pas toujours grand chose à voir et les surfaces financières sont même radicalement différentes. « La course à la taille n’est pas forcément un obstacle à une organisation ouverte », tempère toutefois Flore Berlingen, pour qui « l’important réside dans la gouvernance du financement » des entreprises collaboratives. A voir dans cette vidéo, filmée lors d’un « Up Café » organisé par le Groupe SOS dans les locaux de La Ruche, un espace de travail collaboratif dédié aux entrepreneurs sociaux.

 

Pour aller plus loin :