Emery Jacquillat est un patron heu-reux ! Le PDG de Camif, site internet d'aménagement de la maison, passe sous la coupe de la mutuelle d'assurance Maif. À compter de janvier prochain, Maif détiendra en effet 82% du capital de Camif, tandis qu'Emery Jacquillat conservera les 18% restants. Pour sa marque, qui promeut le commerce responsable et le « Fabriqué en France », cela change radicalement la donne.

«Dans les cinq prochaines années, nous pourrons doubler de taille », espère Emery Jacquillat, qui entrevoit déjà les effets positifs de cette opération dans son écosystème, en particulier « pour les fabricants français », dont il veut doubler le nombre dans son catalogue. Quant à l'impact en termes d'emploi, l'effet multiplicateur s'annonce impressionnant : « Un emploi créé à Camif, c’est quatorze emplois créés en France », déclare l'entrepreneur.

Cet . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !