Et si la finance venait réhabiliter la démocratie ? C’est un formidable levier que la finance. Au travers des banques, tout citoyen a la possibilité d’orienter l’économie“, estime Valérie Vitton, directrice Financements et Conseils spécialisé au Crédit Coopératif. Dans cette interview recueillie sur le Forum 3Zéro, son message est simple : en choisissant bien sa banque, chacun citoyen peut jouer son rôle dans la transition écologique et sociale.

Mais encore faut-il pour cela choisir une banque qui concilie le social et l’environnemental. Bien sûr, toutes ne le font pas. Mais une banque n’est jamais totalement indépendante de ses clients, rappelle utilement Valérie Vitton. “Au Crédit Coopératif, ce sont nos clients, particuliers et associatifs, qui décident que l’on investit dans les énergies renouvelables, dans l’inclusion, dans l’économie circulaire et le recyclage. Or l’économie circulaire, par exemple, est pourvoyeuse de nombreux postes en insertion : ainsi, nous relions le social et l’environnemental“, témoigne Valérie Vitton.

Fréquemment qualifiée de “banque de l’économie sociale et solidaire”, le Crédit Coopératif compte plus de 130 ans d’expérience au contact du monde coopératif, mutualiste et associatif. Elle concilie depuis longtemps les deux piliers du social et de l’environnemental, en s’engageant pour le respect du climat, la protection de la biodiversité, les énergies propres… Autant d’activités économiques en prise directe avec le secteur de l’économie sociale et solidaire, en plein développement sur nos territoires.

Lors d’une précédentre interview, l’ancien président du Crédit Coopératif, Jean-Louis Bancel, devenu depuis président de la Fondation Crédit Coopératif, nous disait : “Il y a bien longtemps que la France a inventé la finance d’impact, sauf que nous l’appelions la finance solidaire” (revoir son interview). La finance avance dans la bonne direction, grâce à quelques pionniers ! Et Valérie Vitton de conclure : “Pour bien avancer vers un monde plus juste, il faut marcher sur ces deux jambes de façon équilibrée“.

Partagez cet article