Bonne nouvelle, la rumeur était fausse. Oui, les banquiers s’intéressent à l’entreprise sociale et, oui, ils accordent aujourd’hui des financements aux entrepreneurs sociaux, assure dans cette vidéo celui qui était encore en avril dernier directeur général délégué de BNP Paribas, François Villeroy de Galhau, démissionnaire depuis lors car chargé d’une mission sur le financement de l’investissement en France et en Europe par le Premier ministre.

 

Preuve de son assurance, BNP Paribas a mis en place un fonds baptisé Social Business France fin 2014 pour les clients qui souhaitent investir dans les entreprises sociales. Ils y ont déjà investi « plusieurs millions d’euros », rappelait alors François Villeroy de Galhau, devant plus d’un millier de personnes réunies à l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion du Forum Impact2 dédié à l’impact investing et au financement de l’entrepreneuriat social.

 

Quant à l’engagement de la banque elle-même, elle a déjà investi plus de 200 millions d’euros cette année, soit 30% de plus qu’en 2014, pour financer l’entrepreneuriat social sous forme de prêts (75% du total) ou d’apport de fonds propres (25%), essentiels notamment en phase de démarrage d’activité. Une manne issue notamment de l’épargne salariale collectée au sein des entreprises.



 


Pour aller plus loin :