Ce que nous avons appris en deux ans de gestion de ce tiers-lieu éphémère, c’est que nous ne savons jamais ce qui peut se passer”, raconte Gautier Le Bail, directeur technique de la coopérative Plateau Urbain, dans cette interview accordée à Mediatico. Lorsque le projet des Grands Voisins débute, en février 2015, Plateau Urbain est une structure de petite taille qui doit gérer tout à coup un espace de 3,4 hectares, dont 10.000 mètres carrés de locaux. “Nous avons appris à faire notre métier, c’est notre première expérience réelle d’un ensemble aussi vaste”, explique Gautier Le Bail. Par chance, la plupart des bâtiments était réhabilitable très vite.

Nous n’aurions jamais pu imaginer que les Grands Voisins deviennent ce que c’est aujourd’huidétaille-t-il dans cette interview vidéo. Les structures entrepreneuriales et associatives, les artistes, les artisans, les résidents… tous ont participé à la création et à l’évolution des Grands Voisins. Un axe à développer à l’avenir, estime Gautier Le Bail : “Pour la phase deux des Grands Voisins, nous avons sélectionné 80 structures présentes en amont du projet. Nous avons maintenant l’opportunité de discuter, de créer et d’apprendre encore beaucoup de choses avec elles sur cette nouvelle saison”.

 

Pour aller plus loin :