Partagez cet article

Mediatico lance “Confinés et solidaires”, une série de témoignages des acteurs de l’économie sociale et solidaire qui nous racontent le confinement de leur structure, les conséquences sur leurs actions et leurs projets pour rebondir. Un partage d’expérience utile pour se sentir moins seul. Confinés oui, mais ensemble et pour les autres !


Les actions d’engagement proposées aux adolescents, encore mineurs, sont hélas trop rares. Cécile Flasaquier, fondatrice de Maxi Entrepreneurs l’an dernier, a donc aussi lancé début mars Kids For Good, un mouvement de jeunes qui veulent changer le monde et qui refusent par conséquent de rester passifs. “Les jeunes nous disent qu’ils veulent ramasser des déchets, ou aider les gens dans le besoin”, assure-t-elle. Tendons-leur la main !

Mais en ces temps de confinement à cause du coronavirus, le défi est à la fois plus difficile et d’autant plus sérieux. Kids For Good leur propose donc actuellement de mettre leurs connaissances des réseaux sociaux et des outils informatiques pour permettre à chacun de rester en contact avec ses proches. C’est bientôt votre anniversaire ? Organisez donc un anniversaire en ligne, les jeunes vont vous expliquer comment !

Kids For Good a aussi noué un partenariat avec l’association Entourage, qui travaille à changer le regard sur les personnes sans-abri. “Nous avons été accueillis à bras ouverts par Entourage”, rayonne Cécile Flasaquier, car les adolescents peuvent non seulement participer à des ateliers de sensibilisation. Tout en restant confinés, bien sûr : pas question de participer actuellement à des maraudes. Des actions de sensibilisation en ligne apparaissent donc aujourd’hui comme une jolie porte ouverte sur l’avenir à court terme. Affaire à suivre…


Partagez cet article